bandeau
blason

Les perles de 2019

La saison a à peine commencé que déjà certains se profilent, le reste de l'année sera-t-il tout autant riche en possibilités ?

,

AOUT 2018
Le Ministère public genevois veut ouvrir une instruction pénale contre Pierre Maudet et demande la levée de son immunité. Le magistrat aurait menti en répondant aux questions concernant la source du financement de son voyage à Abu Dhabi. Le Conseil d'État fait bloc derrière son président, il ne veut pas prendre de décision précipitée. Pierre Maudet quant à lui souhaite cette levée de l'immunité qui lui permettra de s'expliquer. L'affaire n'a pas fini de faire du bruit.

 

AOUT 2018
Pierre Maudet a effacé les emails échangés avec François Longchamp (alors président du gouvernement) concernant son voyage à Abu Dhabi. Il affirme que c'est la procédure normale, qu'il efface systématiquement tous les emails qui datent de plus de deux ans.

 

AOUT 2018
Le Ministère Public genevois rend 5000 antiquités qui avaient été séquestrées au marchand d'art Ali Aboutaam. Des suspicions de provenance illiscite planaient sur les biens saisis une année auparavant. Le marchand conteste fermement, documents à l'appui. Pour couronner le tout, en mai, 23 objets appartenant à cette collection ont été dérobés aux autorités, représentant une valeur d'environ 4 millions de francs. Cerise sur le gâteau : dans les biens saisis, une céramique représentant un animal a été répertoriée comme objet mésopotamien. Il s'agissait en fait d'une création artistique de la fille de 11 ans du marchand d'art.

 

JUILLET 2018
La Justice accepte un recours de la ville de Genève qui contestait une loi cantonale. Cette loi donnait carte blanche à la Fondation des Parkings pour gérer les amendes de stationnement et récolter leurs fruits. Il s'agit surtout ici de la destination de ces fruits qui allaient dans le panier du Canton plutôt que celui de la Commune.

 

JUIN 2018
Le gel de l'annuité 2016 était une décision illégale, confirme la Chambre administrative de la Cour de Justice suite à la contestation d'une fonctionnaire. L'augmentation annuelle des collaborateurs de l'État est, selon la loi, automatique. Un recours a été déposé devant le Tribunal Fédéral, mais si l'arrêté est confirmé, cela pourrait coûter 42 millions de francs à l'État.

 

JUIN 2018
L'enquête sur les abus à l'école commence mal. La méthode de travail des deux experts indépendants est mise en cause. Les témoins ne veulent pas témoigner, ce qui est quand même gênant pour une enquête, par manque de protection de leur identité. Les experts déclarent, eux, que si quelqu'un veut témoigner, il suffit de leur téléphoner pour décliner son identité.

 

JUIN 2018
Le département de la formation pourrait redevenir le DIP. Après le remaniement du gouvernement suite auquel les dicastères ont hérité de nouveaux noms, celui de l'instruction publique est devenu le Département de la Formation et de la Jeunesse (DFJ). Lors de l'annonce, des députés s'émeuvent de la disparition du terme DIP, mais, le changement est accepté, histoire de faire avancer le Schmilblique. Puis des députés introduisent en cours de session un projet de loi pour le retour du DIP, mais n'obtiennent pas assez de voix, du coup ils se mettent à récolter des signatures pour organiser une séance extraordinaire... Bref, le DIP restera le DIP, Département de l'Instruction Publique de la Formation et de la Jeunesse. Ouf ! On l'a échappé belle.

 

JUIN 2018
Quand le nouveau gouvernement remanie les dicastères, il ne fait pas les choses à moitié. Six nouveaux départements ont été officialisés, ce qui nous fait six nouveaux noms à apprendre, six anciens à oublier et surtout six acronymes à retenir. Bon, ça implique quelques changements de plaques, de nomenclature sur le site du gouvernement, d'appellation sur des brochures. Pas grand-chose puisque ça ne coûte qu'un million de francs.

 

JUIN 2018
Les voyages de Pierre Maudet... ressemblent à des cadeaux, mais n'en sont pas, dit-il. Enfin, pas des cadeaux dans le sens donnant-donnant. Mais plus comme quand le Père Noël fait un cadeau. Il n'attend rien en retour. D'ailleurs, il ne s'est pas posé de question quand on lui a offert vol et hôtel pour toute sa famille aux Émirats (petit cadeau estimé à environ 20'000 francs), c'était un voyage de loisir, de 5 jours, organisé par des amis, notamment pour aller voir un Grand Prix de Formule 1. Après si sur place il a rencontré le Prince héritier, c'est un pur hasard, et il ne pouvait pas ne pas le saluer, ça aurait été mal vu.

 

© Copyright Genferei.org pour tous les textes et les photos