bandeau
blason

La cérémonie de défense de la Genferei 2016

  • Cérémonie
  • Préambule
  • Le cas Jornot
  • Péage urbain
  • la Traversée du Lac
  • le Musée d'Art et d'Histoire
  • l'Etat d'urgence
  • Le Winner

affiche 2016

Pour s'inscrire, cliquez ici ... pour connaître avocats et nominés, cliquez

minute de silenceAvant de débuter la cérémonie l'assemblée se recueille dans une minute de silence afin d'honorer la mémoire de feu le marronnier officiel qui s'est fait remplacer par une jeune pousse en septembre.

 

 

 

<silence>

 

Présentation de la Genferei, par Philippe Bach

Philippe Bach

Mes chers petit Padavans

Longue est la route vers la Genfitude,
Raide est la pente qui mène vers le G'nevois Staïle,
Escarpé et plein de ronces est le sentier conduisant à la Genferei.

Méfiez-vous du côté obscur de la force, vous entraîner vers des terres bourbines ou frontalières il pourra.

La Genferei, quel est son mystère? Car grand est son mystère.

Elle a été, elle est et elle sera.
Elle est partout, elle est immanente, elle est permanente, elle est ubiquiste. Les attributs de Dieu, rien de plus (ou de moins, je ne sais jamais).

 

  • Elle était là, avec la glaciation du Würm qui a déposé les deux pierres du Niton tombées de la poche de Gargantua, point zéro de toute la Suisse depuis lors. C'était déjà un présage.
  • Elle était là quand Jules César rasa ce satané pont que 2000 ans plus tard nous tentons, pauvres naïfs que nous sommes, de reconstruire. Genève est entrée dans l'histoire. Et la Genferei aussi, par la même occasion.
  • Elle était là, le doze de dessandbro 1602. Quand Genève loupa magistralement son entrée dans la région. Préférant les vieux pots dans lesquelles on fait les meilleures tambouilles à un avenir radieux et européen fait de Brexit et de tête de Flamby, pardon François Hollande, au bout d'une pique.Philippe Bach

Elle a de multiples visages:

  • Celui, charmant, d'Anja Wyden (Anja, Anja, Anja).
  • ou avenant de Michèle Künzler.
  • Celui, plus brique de Christian Brunier. Don Quichotte des éoliennes qui moulinent des millions et des Shadocks qui pompèrent pompèrent, pompèrent...
  • Ou encore, celui du geste magnifique d'Eric Stauffer, le père caché de qui vous savez. Eric Stauffer, l'inventeur du lancer du verre d'eau à défaut du jet d'eau comme il le prétend avec son aplomb désinhibé qui fait le charme du géant de la pensée d'Onex. Eric,
    Ne nous quitte pas, tout peut s'oublier,
    nous t'offrirons Des perles de pluie
    venues de pays où il ne pleut pas.
    Merci météosuisse.
  • Elle est là, dans le plumage sinople –il n'y a que notre huissier ganté de blanc qui sait ce que sinople veut dire- qui rime avec le ramage du marronnier fou de la Treille.

Mais qu'est-elle véritablement  ?

Soyons donc sérieux. Et juridiques. Une Genferei, c'est alternativement et cumulativement (ou les deux) un acte ou un projet ou n'importe quoi qui est:

Philippe Bach

  • accepté par tous, mais si mal ficelé qu'il se démonte de lui-même en coûtant très cher. Quand c'est beau, on ne compte pas et la démocratie a un prix, n'est-ce pas  ?
  • bloqué par un conflit stérile entre autorités –au hasard Ville et Canton- agissant pour défendre l'intérêt du peuple, bien sûr.
  • qui ne se fait jamais, mais revient sans cesse sur le tapis, comme le sparadrap du capitaine Haddock. On ne vous montre pas la photo, la fondation Moulinsart réclamerait des droits, ces chacals avaricieux.
  • qui se réalise enfin, mais devenu inutile vu le temps écoulé entre le constat du besoin et la réalisation. Au hasard, une traversée de la rade l'oil peak passé, ce sera magnifique ce pont sans voitures, un peu comme les pyramides qui ne servent à rien mais qui sont toujours là. Et qui drainent des touristes par paquebots entiers.
  • lourd de conséquences imprévues et s'effondrant avec une élégance ou un retentissement particulier. La touche artistique est cruciale ici. Cela ne se commande pas. Il y a ceux qui peuvent siéger comme président du Municipal déguisé en narco et à qui cela va. Et les autres? Le restant de la colère de Dieu, ils ne seront pas réélus et finiront dans les containers de déchets verts de l'histoire.

Donc la Genferei est ce nous voulons, selon les statuts occultes et non écrits du comité occulte et que ce dernier se réserve le droit de changer en tout temps.
Elle sera ce que nous en faisons et elle deviendra ce que nous désirons. Et notre désir est infini, comme dirait le marquis de Sade. Ce soir, chers camarades, soyons donc à la hauteur de l'enjeu. Citoyens, encore un effort pour être Genevois.


Banzaï banzaï banzai!

danse 14

 

Nombreux se sont posé la question (légitime) de l'absence de l'affaire Jornot dans les nominés pour la Genferei 2016. Certes, l'affaire Jornot a tout d'une Genferei, SAUF qu'elle ne coûte rien (pour l'instant). Elle ne peut donc pas prendre part à la compétition officielle.

MAIS, le comité occulte a pu se procurer la vidéo de la soirée à la garçonnière… et grâce à un algorithme extrêmement complexe, le comité a pu reconstituer les pensées des protagonistes de cette soirée...

 

 

 

Sur la musique "A Whiter Shade Of Pale" de Procol Harum
(Si vous voulez vous la mettre en fond sonore, cliquer ici)

 

 

danse 02Ça y est... ouf ! J'en ai chopé une.... Bien joué, Jornot...
 
Attends... montre ?.... qu'est ce qu'elle vaut ? Ouais... bon... voyons-voir : si Anja, c'est du classe 30... celle-là, c'est ... mouais... allez : classe 17... Pas trop mal, mon p'tit Jornot !
 


danse 4

 

Qu'est-ce qu'il est collant ce type !
J'dis rien parce que je suis bourrée et que c'est le procureur général, mais quel énorme boloss! Ça n'en finit pas ! En plus y a Rita qui risque de me faire la peau, surtout depuis qu'ils ont acheté cet appart ensemble….
 


danse 5Bon... Je la sens tellement bien celle-là qu'il faut voir sur le long terme... je me demande où je vais la mettre... j'ai presque plus d'appartements de libre, moi... J'aurais dû faire comme les copains et acheter en gros, à la Tulette... par paquet de 12... 
Bon.. attends... c'est pas complètement gagné avec celle-là... allez... vas-y Olli ! Fais-lui un beau sourire... ça marche à tous les coups, ça... elles défaillent complètement dès que je leur souris..., ou alors, fais-lui le coup du slow endiablé...
 

danse 6
Moi je visais plutôt … Nico le beau du barreau, mais Jornot lui est passé devant. Attends attends… Il me fait des déhanchés là ? Il se prend pour Snoop dog ou quoi ? Ça doit être son fameux mouvement de « danse lascive », les filles m'avaient prévenue… Il faut toujours que ça tombe sur moi. Je n'en demandais pourtant pas tant….
 

danse 7

Bon, au pire, si elle veut pas, je lui fais le coup de la directive Jornot... C'est mon 49.3 à moi, ça... Ha ! Ils sont tous là à se demander ce qu'il y a dans la directive Jornot... S'ils savaient... C'est tellement simple, la directive Jornot : Article 1 : Jornot a toujours raison... Article 2 : En cas de doute, se référer à l'article 1... Emballé c'est pesé, circulez, y'a rien à voir... 
 

danse 10

Non de Dieu, il a les mains moites en plus. Maintenant je comprends pourquoi il les essuie sur tout mon corps.
 

 


danse 15

Ah, qu'est ce que je chope, depuis que je suis élu... pffff... c'est de la folie, elles tombent comme des mouches ! C'est grâce à Pierrot, ça... depuis qu'il m'a filé sa devise, plus rien ne m'arrête... Comment il dit, Pierrot, déjà ? "Non, c'est déjà peut-être... et peut-être, c'est oui !"... P***** si ça marche bien, son truc !!! Du coup, j'ai ma propre devise : "Avec Oli, c'est direct au lit"... Et j'attaque tout de suite... par l'oreille !


 

danse 9

Aie, il vient de me mordre l'oreille ! Alors pour son slogan de campagne, « fermeté », je veux bien, mais « compétence », faudra repasser mon petit père!  Bon j'ai encore de la chance, c'est moi qui suis la plus bourrée. Y a une chance pour que j'oublie. Parce que quand lui il s'y met, il rampe sous les tables avec sa cravate autour de la tête. Bonjour l'affiche. Oups… J'ai rien dit...


 danse 11

 

danse 12Allez, tu rentreras pas bredouille ce soir... Je vais me la faire à la Mark Muller, vite fait dans les toilettes... et je retourne à la chasse ! Ce soir, je vise le coup-double !
Pst... Hé ! Henri.... Pssssssst ! Henriiiiiiiii ! C'est fou, il répond jamais, celui-là.... en même temps, c'est pour ça que je l'ai engagé... Bon, je vais lui envoyer un SMS :  "Henri... chauffe-moi la blonde assise au bar pour tout à l'heure, et surtout, tu laisses pas Zani ou Berthossat approcher !"
Déjà qu'ils veulent mon bureau, il ferait beau voir qu'ils me piquent mon cheptel !
 


danse 13Bon. La seule façon que je m'en sorte, c'est de le rendre totalement caisse. Jusqu'à ce qu'il soit en état de prendre la sienne, de caisse. Allez Jornot, finis mon gin to.
Vas-y, oui, c'est bien ...
 

Luc Barthassat et le péage urbain

 

Plaidoyer : Marie Prieur de la Tribune de Genève

 

Mesdames et Messieurs, cher comité occulte, bonsoir,

Je me présente devant vous ce soir avec la tâche colossale de défendre un client de poids, j'ai nommé Luc Barthassat. 

Certes me direz-vous, avec ce conseiller d'état, l'épreuve semble gagnée d'avance. Mais ce n'est pas si simple. Car ma plaidoirie porte sur le péage cantonal. Un brillantissime exemple du fait que la bêtise politique genevoise a les moyens de dépasser les frontières et de rayonner sur l'ensemble du Grand Genève, autant dire sur l'univers tout entier. Mais voilà, c'est surtout une Genferei en devenir. Avec, il est vrai, un énorme potentiel. Que ce soit en terme de finances comme de symbole. D'où la question suivante : Bon Dieu, que diable se passe-t-il dans la tête de Luc Barthassat quand il balance une idée pareille qui plus est devant un parterre d'élus français un soir de la fin juin. Une autopsie s'impose. Je vous présente donc les deux locataires de ce logement spacieux mais très peu meublé, dont personne avant nous n'avait osé pousser la porte...
péage 2L'ange gardien que, pour des raisons évidentes et bien connues de nous tous ici réunis, nous appellerons Saint-Thomas. Grand patron de la relecture tardive des citations ou devrais-je dire de la réécriture des interviews...
Ainsi que son pendant diabolique, j'ai nommé Satanas ou Diabolo, selon si vous êtes plus ou moins cabot. 
A en croire les experts consultés pour les besoins de cette démonstration, la conversation entre ces deux-là à l'aube de l'épisode du péage cantonal s'est tenue en ces termes. Je vous laisse apprécier:


démon : "Dis Thomas, je m'ennuie un peu ces temps. François m'a demandé de la boucler. Et, depuis que t'as mis le contrôle parental sur facebook je peux plus ni me chamailler avec la sale gamine Céline, ni publier mes romans photos avec le petit Grégory. Résultat, c'est bien simple on me voit plus dans les journaux. Même le Matin dimanche refuse de parler de moi tant que je me fais pas tatouer un chat ! Tu crois que je devrais ?"

péage 4ange : "Attends Satanas.. Avant de faire une bourde, dis moi à quoi tu penses..."

démon : "Ben voilà. Le truc c'est que, comme a dit Sergio, on manque de flouze. Et comme mon incroyable enquête sur les transports l'a révélé : y a tout plein de frontaliers qui franchissent la frontière tous les jours. En plus, c'est pas près de s'arrêter vu que Tonio, il arrive pas à construire. Du coup, je me disais : on a qu'à les faire payer pour qu'ils puissent venir bosser ! Même à un balle le péage, c'est le jackpot assuré !"

ange : "Mouais... je suis pas convaincu... Le truc, c'est qu'à la base un péage urbain c'est fait pour inciter les gens à laisser leur voiture et à prendre les transports en commun... Or, à la frontière, non seulement y a pas les p+r (tu te rappelles...) mais en plus y a quasi pas de tram ni de bus..."

démon : "Mais, t'es con ou quoi! C'est bien pour ça que c'est une idée de génie. Les frontaliers auront pas d'autre choix que de raquer s'ils veulent venir bosser ! CQFD ! Je dirai même QDB Tu crois que je vais la payer comment sinon ma traversée, désignée par ce petit architecte que je t'ai dégoté. Un certain Jean Novel, tu m'en diras des nouvelles !

ange : "Euh ouais... Bon attends... Un sujet après l'autre. Le souci avec ton péage, c'est justement le fait de discriminer les frontaliers. Ça va à l'encontre du droit international !

démon : "A ouais, j'avais pas pensé à ça... En fait j'avais pas pensé tout court... Mais, bon sang mais c'est bien sur, on a qu'à prolonger le péage sur la frontière avec Vaud !"

ange : "Ttttt Je t'arrête tout de suite.... Là, c'est à l'encontre de la loi fédérale que ça va..." 

Barthachatdémon : "Non, tu déconnes !?! Ah mais je sais ! (Bon sang, avec autant d'idées lumineuses à la seconde je vais finir par griller l'ampoule !) J'ai qu'à demander à Doris ! On est amis sur facebook ! Cher dodo, peux-tu stp modifier un chouilla la loi ? signé Barthachat. Et hop : Un petit selfie. Je poste ça sur mon mur, je la tague ! Suis sûre qu'elle va kiffer les cornes." 

ange : "Et si elle répond pas ?"

démon : "Pas grave ! Je dirai que je lui en ai parlé et qu'elle adore l'idée. Je fais tout le temps ça. De toute façon y a pas un journaliste qui ira vérifier ils ont plus le temps !"

ange : "Bon, mais maintenant que j'y pense, ton truc de péage à la frontière, ca me dit vaguement quelque chose. C'était pas une idée du MCG ? T'as pas peur de faire capoter le grand Genève ?"

démon : "Le quoi ? Tu déconnes Thomas, depuis que Cramer est cramé et que Longchamp a pris la clé, ce projet c'est plus un champ c'est une jachère longue durée ! Et puis, au pire, je risque quoi ? Un blog de Vielliard le "Portevoix" de saint Julien... Brrrr j'en tremble comme dirait mon poteau Mauro."peage 1

ange : "J'hésite quand même.... D'autant que ce soir, on signe un contrat de corridor biologique... Le message ça fait un peu: on laisse passer les crapauds calamites mais pas les infirmières des HUG...."

démon : "Encore mieux au contraire ! ils vont faire une de ces gueules. On va trop se marrer ! Apres la blague des p+r, ils vont pas s'en remettre les frouzes. QDB je te dis QDB !!"

 

Extrait :

 

Luc Barthassat et la traversée du Lac

 

Plaidoyer : Marion Petrocchi et Judith Monfrini

Intro avec en fond la musique du Grand Bleu :

Genève en 2030 – pas de ponts ni de tunnel à l'horizon…ni l'ombre d'une pelle mécanique en action…sous les eaux, quelque part dans la rade, deux poissons barbotent…

2 truites

Poisson A  : Eh salut, Bébert !

Poisson B  : Salut Miston, mais dis donc ça va ou bien  ? De bleu..C'est quoi tout ce boucan là en haut  ?

A  : Bah ils sont encore en train de faire un sondage dans l'eau pour leur traversée… là  !

B : Encore  ! Ils en ont pas fini avec c'te histoire  ? Ça fait plus de 40 ans qu'ils nous bassinent avec c'te traversée.

A: Oh bah tu sais on n'a pas fini d'en parler….ça doit être la 55ème étude qu'ils font sans avancer d'une nageoire. Ils auront bientôt sondé toute notre piscine privée…

B  : Sans compter tout le pognon qu'ils ont déjà lâché dans ces analyses, contre-analyses, expertises, contre-expertises, nouvelles variantes et j'en passe et des meilleures.

A  : En tout cas ça doit faire le bonheur des experts et autres ingénieurs qui s'en mettent plein les fouilles depuis bientôt un demi-siècle.

B  : Moi j'avais peur qu'ils viennent foutre le cheni chez nous, dans notre vase bien aimée  !
lac 03
A  : Pas de risques  ! D'ici qu'ils se mettent tous d'accord ces huiles politiques. On a le temps de frayer tranquille…pont ou tunnel  ? Faut d'abord qu'ils choisissent, puis après faudra s'arranger entre les communes, le Canton et notre chère Confédération.

B  : Ça en fait du monde. Eh  ! N'oublie pas les écolos, les défenseurs du patrimoine, les résidents de Cologny, les habitants d'Hermance, les neins sagers en tout genre….

A  : Tu te souviens d'ailleurs, il y a cinq ans, quand les paysans de Choulex se sont enchaînés aux arbres de leur colline pour s'opposer au percement du tunnel.

lac 04B  : Ah ouais ça avait sacrément gueulé… Pis de l'autre côté les bourges de la Rive gauche, qu'ont bloqué les routes avec leur 4X4 et leurs porches Cayenne, ils ne voulaient pas qu'on leur gâche leur vue depuis leur luxueeeuuuuuse villaaaaas. Surtout pour un pont de «  gueux  », même pas d'chez nous  !

A  : Ouais c'était bien la seule fois où paysans et richetos étaient copains comme cochons…

B  : C'était déjà compliqué rien qu'entre genevois, alors j't'explique pas quand les Français  sont entrés dans le bain !! Après la votation de 2016 d'ailleurs c'est parti en eau de boudin…

A  : Ben ouais… les français qui ne voulaient pas payer, les Genevois qui voulaient imposer leur tracé… Cette traversée fantôme a quand même réussi à couper définitivement les ponts franco-suisses et à flinguer le projet d'agglo  !! Bon  ! De toute manière, la traversée du lac, c'est une histoire genevoise, d'ailleurs c'est Le Lac de Genèèèève.

B  : Et, et, et, charrette… doucement, t'oublies pas les Vaudois. On est tous dans l'même bain, c'est le lac Léman. Y'a pas de frontières dans nos contrées lacustres. Faut bien qu'on discute tous autour d'une table… en concertation…

A  : Tu me fais penser à c'politicien celui qui s'battait corps et âme dans ce projet… il y croyait…. main dans la main… mais ouais… Tu sais celui qui rêve de la traverser le lac au guidon de sa Harley, chat au vent sur le mollet  !!!!!

lac 02B: Ouais il nous l'a sorti longtemps ce discours là, main dans main, tous ensemble mais au fond…. d'ailleurs on l'entend plus  ? Il est devenu quoi celui-là  ?

A  : Il s'est noyé avec cette traversée… il a même coulé… avec tous ces cafouillages, il n'a pas été réélu… il aura duré bien moins longtemps que les débats autour de ce serpent de lac  !!!!

B: Mais ils en sont où  ??? C'est dessus ou dessous qu'ils vont passer  ?

A  : Ben depuis qu'il est parti le motard au chat, son successeur, tu sais le petit jeune, qui aimait pas l'odeur de la naphtaline qui flottait sur les Fêtes de Genève, eh ben il a tout r'pris à zéro.

B  : Et voilà rebelote, étude, contre étude, architectes experts, tout le tsoin, tsoin…on a bien dû engloutir encore quelques millions dans c't'histoire...

A  : Ouais plusieurs dizaines… C'qui est sûr c'est qu'ils n'ont pas fini au fond du lac tous ces billets, nous on en pas vu la couleur… tout ça avant même que le premier coup de pioche ait été donné  !!!! Ah ils sont forts ces genevois.

<extrait "Le Gen'vois staïle", pour ceux qui l'ont pas en tête, cliquer ici>

B  : Putain c'est bonnard… ils mériteraient même un prix ces genevois….pour leur savoir-faire en matière de cafouillage unique en Suisse !
lac 05
A  : Ouais, il faudrait y réfléchir… mais attend Bébert, une fois qu'ils seront mis d'accord sur pont ou tunnel, il faudra encore trouver le fric…

B  : Et là les milliards ça y va… entre 2 et 9 qui disaient  !! de bleu de bleu… 9 milliards ça en fait des billets, en billet de 10 balles, ça va tapisser le fond du lac !

A  : Faudra encore qu'à Berne ils soutiennent le projet  ! Et c'est pas gagné parce qu'ils y comprennent rien à ce qui s'passe à G'nève… ces welches là….

B  : Tout c'qu'ils comprennent c'est qu'on n'est jamais d'accord  ! Donc ils sont tranquilles, ça fait 15 ans qu'ils attendent qu'on s'entende….

A  : Bah en même temps, faut admettre qu'ils ont raison. Ces genevois, ils ont quand même de la peine avec la notion de consensus  !

B  : Bon ben du coup, on n'a pas besoin de se faire du souci pour la tranquillité de nos profondeurs…

A  : Attends… je vois encore du mouvement là, qu'est-ce qui se passe. Rapprochons nous de la surface… derrière le drap.

lac 06B  : C'est qui ce type avec ses grandes oreilles  ? Ce coincé avec son air militaire… c'est qui c'lui là  ?

A  : Ah mais oui, c'est le cas qui a été élu au Conseil Fédéral, celui qui a des ambitions aussi grandes que ses… mais chut  !!! On va avoir des problèmes.

B  : Tu crois qu'on doit se faire du souci  ? Il va y arriver lui à relier les bourges de la rive gauche aux socialos de la rive droite  ?

A  : Ah t'inquiète… oublie pas que le Genevois gueule beaucoup mais finalement agit peu  !!! Donc… pas de souci, y'a pas l'feu au lac… de bleu, de bleu…

<extrait "Le Gen'vois staïle", pour ceux qui l'ont pas en tête, cliquer ici>

Extrait :

Le Musée d'Art et d'Histoire

 

Plaidoyer : Ghufran Bron de OneFM

Ghufran Bron

 

Ghufran Bron se glisse dans la peau de Maria Perez lors des différentes étapes du projet de rénovation du musée.

 

 

 

Extrait :

Pierre Maudet et l'Etat d'Urgence

 

Plaidoyer : Elisa Casciaro, Stephen Mossaz et Cécile Tran-Tien, RTS

Elisa CasciaroLes trois JRI de la RTS ont réussi à mettre la main sur les images de vidéo surveillance du bureau de Pierre Maudet durant la période de l'Etat d'Urgence.

Malheureusement il semblerait que ce dernier ait réussi à les reprendre.

On espère que notre vaillante équipe parviendra à les récupérer pour les partager avec nous encore un peu...

Lauréat de la Genferei 2016 :

Sami Kanaan et Maria Perez pour le Musée d'Art et d'Histoire

défendu par : Ghufran Bron

winner Ghurfan

Extrait vidéo de la proclamation du résultat :

 

winner parchemin


© Copyright Genferei.org pour tous les textes et les photos